La Newsletter de Entreprendre dans la Mode đŸ”„ : Les clĂ©s du succĂšs de Asphalte

Migniature-Youtube--William-Hauvette

Ici je résume chaque semaine en 5 mn chrono les principaux enseignements tirés de chaque épisode du podcast. 

 

L’objectif : vous donner des clĂ©s et des outils pour entreprendre et rĂ©ussir dans la mode.

 

 

Salut, c’est Adrien !

 

Cette semaine, je reviens sur ma conversation avec William Hauvette, le fondateur de Asphalte.

 

Asphalte se prĂ©sente comme une marque de vĂȘtements pour les hommes qui veulent du style et de la qualitĂ© dans une piĂšce sans avoir Ă  craquer le PEL tous les mois.

 

C’est une marque 100% web — digital native — qui fonctionne essentiellement sur le modĂšle de la prĂ©commande.

 

Asphalte, c’est aussi 15 employĂ©s, 20 000 clients et plus de 5 M€ de CA aprĂšs seulement 2 ans d’existence !

 

Ce que vous apprendrez dans cette newsletter : 

 

🍚 Comment identifier prĂ©cisĂ©ment votre client cible et ses besoins

🍚 Pourquoi Asphalte s’appelle Asphalte

🍚 La mĂ©thode utilisĂ©e par William pour crĂ©er le pull parfait

🍚 Quel est l’intĂ©rĂȘt de vendre en prĂ©commande

🍚 Ce que William lit sous la couette

 

Sans plus tarder, découvrons les clés du succÚs de cette jeune marque déjà bien installée. Bonne lecture !

 

 

  1. Une définition précise de son persona

 

Un persona, c’est en quelque sorte le portrait robot de votre client idĂ©al, votre client cible.

 

Bien le dĂ©finir vous permet d’avoir une connaissance parfaite de votre client, de ses dĂ©sirs, de ses problĂšmes, de ses habitudes, de sa façon de consommer la mode.

 

William et son équipe ont passé beaucoup de temps sur cette étape clé.

 

Au dĂ©part, ils voulaient habiller les mecs comme eux, qui aiment les fringues mais qui ne sont pas prĂȘts Ă  mettre 300 euros dans un pull.

 

Ils sont simplement aller Ă  leur rencontre : «  On a rencontrĂ© 10-15 mecs et on a envoyĂ© un questionnaire Ă  200-300 autres qu’on considĂ©rait comme notre cƓur de cible »

 

Le type de questions qu’ils leur ont posĂ© :

  • OĂč est-ce que tu achĂštes tes vĂȘtements ?
  • Qu’est-ce que t’aimes bien comme marques ?
  • Qu’est-ce qui te touche dans la mode ?
  • Combien t’es prĂȘt Ă  mettre dans un pull ? Dans un jean ?

 

Ils ont rĂ©coltĂ© des centaines d’informations qui leur ont permis d’identifier avec prĂ©cision leur client cible et ses attentes : « C’est un gars qui a 30 ans, qui travaille en pub, qui gagne 2500-3000 balles par mois, qui va beaucoup chez Uniqlo, de temps en temps Ami, APC, Sandro, mais qui achĂšte souvent en solde lĂ -bas, car c’est souvent trĂšs cher. On avait ce gars-lĂ  en tĂȘte. Au dĂ©but, on est parti sur 50 mecs, aprĂšs on a rĂ©duit Ă  1 »

 

Ils ont ainsi pu créer pour lui une marque sur-mesure.

 

 

2. Une ligne éditoriale forte

 

Mais la puissance du questionnaire ne s’arrĂȘte pas lĂ  : William et son Ă©quipe ont Ă©galement pu identifier comment leur client cible souhaitait qu’on lui parle.

 

Ils comprennent que ce qu’il veut, c’est une communication franche, directe, sans chichis.

 

Ils tablent alors sur une ligne Ă©ditoriale second degrĂ©, un peu chill, oĂč on ne se prend pas la tĂȘte. Ils vont y passer un temps fou.

 

Au final, Asphalte parle Ă  son client comme Ă  son pote.

 

Le ton est clivant mais plaüt à leurs clients, et c’est bien ça l’essentiel.

 

Mais la ligne Ă©ditoriale ne s’arrĂȘte pas au texte : ils crĂ©ent un univers visuel et racontent une histoire, d’oĂč ils vont tirer leur nom :

 

« On voulait s’adresser Ă  ce mec-lĂ , on voulait le faire rĂȘver. On rĂȘve pas tous de faire de la bĂ©cane, mais il y a beaucoup de mecs dans notre cible qui aiment bien faire de la moto, qui aiment bien surfer. On s’est dit : on a envie de faire une marque viril qui soit un peu l’idĂ©al masculin. Et aussi, on voulait faire des vĂȘtements qui dure dans le temps,  pour des mecs qui sont en ville. On avait ces notions de voyage, de libertĂ©, de soliditĂ©, urbain
 Et Asphalte est un mot qui est sorti parmi des centaines, des milliers »

 

 

3. La co-création au coeur du développement produit

 

Asphalte crée chaque nouveau produit avec sa communauté.

 

Et encore une fois, William et son Ă©quipe utilisent leur botte secrĂšte : le questionnaire !

 

Ils demandent directement à leurs abonnés comment ils imaginent le pull ou le jean parfait, quels défauts ils leur trouvent en général.

 

Cela leur permet :

 

  • d’identifier en amont leurs problĂšmes et leurs freins Ă  l’achat
  • de crĂ©er un produit qui rĂ©ponde parfaitement Ă  leurs attentes
  • de susciter l’engagement de la communautĂ© en l’impliquant dĂšs le dĂ©but

 

De là, ils développent le produit « parfait »

 

Puis ils informent rĂ©guliĂšrement leur communautĂ© de l’avancement du process jusqu’au lancement du produit.

 

Ils entretiennent le dĂ©sir et font « monter la tempĂ©ratureÂ Â»Â đŸ˜…

 

 

4. Un seul produit Ă  la fois

 

Le modùle d’Asphalte consiste à ne sortir qu’un produit à la fois.

 

DiffĂ©rents coloris, diffĂ©rentes tailles, mais qu’un produit Ă  la fois.

 

Et forcément, en se concentrant sur un produit, la qualité est au rendez-vous.

 

William a adoptĂ© ce modĂšle dĂšs le dĂ©part, convaincu par le succĂšs de son premier produit, le pull parfait : « In fine on a crĂ©Ă© notre meilleur pull. Il Ă©tait largement au-dessus en qualitĂ© que les centaines de rĂ©fĂ©rences qu’on avait fait chez Six & Sept [sa prĂ©cĂ©dente marque] parce qu’on Ă©tait focalisĂ© sur 1 seul modĂšle. Et ç’a Ă©tĂ© une grande leçon : quand on fait qu’un seul produit, on le fait trĂšs trĂšs bien. Et ça, on continue, on fait produit par produit »

 

 

5. La vente en précommande 

 

Une fois le produit développé, Asphalte vend en précommande sur le modÚle du crowdfunding.

 

Un business model vĂ©cu d’abord comme une nĂ©cessitĂ© : « On n’avait quasiment plus de cash dans la boĂźte. On avait trĂšs peu de moyens. Il fallait absolument qu’on fasse une campagne de crowdfunding. On s’est dit : on va pas le faire sur notre site. On va le faire sur une plateforme. Ça Ă©vite les coĂ»ts de dĂ©veloppement de site. On est passĂ© sur Ulule »

 

Un modĂšle qu’ils ont ensuite rĂ©pliquĂ© sur leur site pour les avantages qu’il comporte :

 

  • pas de stocks, hormis pour les Ă©changes de tailles
  • pas d’invendus
  • pas de soldes
  • une capacitĂ© Ă  s’autofinancer sans avoir besoin de levĂ©e de fonds

 

 

Les Outils de William 🛠

 

 

 

C’est tout pour cette semaine !

 

N’hĂ©sitez pas Ă  me faire vos suggestions et vos feedbacks en rĂ©pondant directement Ă  cet email.

 

Si cette newsletter vous a aidĂ©, merci de la partager 🙏

 

Pour contacter William et suivre l’aventure Asphalte : william@asphalte-paris.com, Instagram, Facebook, asphalte-paris.com

 

Enfin, pour Ă©couter le podcast en entier : Inscrivez-vous sur iTunes – Inscrivez-vous sur Spotify – Inscrivez-vous sur Soundcloud

 

À trùs vite 😉

Adrien

 

PS : si cet e-mail vous a été transmis et que vous souhaitez vous inscrire, cliquez ici.

Recevez la newsletter directement dans votre boĂźte mail


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *